Missions

 Le Port Autonome de Nouakchott dit «Port de l’Amitié», créé par le décret n° 87-253 du 15 octobre 1987, est un établissement public à caractère industriel et commercial doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière.

Il est placé sous la tutelle technique du Ministre chargé de l’Equipement, qui s’assure de la conformité de ses décisions aux objectifs de politique sectorielle, et la tutelle financière du Ministre chargé des Finances, qui s’assure de la régularité des décisions à incidence financière, et de leur conformité aux lois et règlements en vigueur.

Le Port Autonome de Nouakchott dit «Port de l’Amitié» est chargé de :

  • la coordination de toutes les activités portuaires;
  • Du développement portuaire en concertation avec les administrations concernées;
  • De la réalisation des travaux d’équipement, d’extension, de réaménagement et d’extension des infrastructures portuaires, ainsi que de l’aménagement de zones industrielles et portuaires;
  • De la gestion, de l’entretien, du renouvellement, et de la maintenance des équipements et des infrastructures dont il a la charge;
  • Du contrôle de l’adéquation entre les services rendus et les tarifs y afférents;
  • De la maîtrise d’ouvrage des travaux y compris le dragage;
  • De la coordination de toutes les activités industrielles et commerciales sur le domaine portuaire notamment l’entreposage, l’accolage, le transbordement de navire à navire, la manutention, le remorquage, le lamanage, la consignation, le stockage, le pilotage, le transit, l’avitaillement des navires;
  • De la coordination générale de l’ensemble des administrations et des organismes qui participent à l’activité portuaire ou en bénéficient;
  • De la protection de l’environnement portuaire;
  • De la promotion des activités culturelles et sportives;
  • De l’appui aux activités de développement durable local social et culturel dans les moughataa riveraines.    

Le port autonome de Nouakchott dit port de l’Amitié, soumet son programme d’investissement, ainsi que ses acquisitions d’équipement aux tutelles respectives  dans le cadre de son budget annuel approuvé par son conseil d’administration.

Le port autonome est en outre chargé de la gestion d’autres services publics tels que la voirie, les réseaux divers, le balisage, ainsi que des dispositifs d’aide à la navigation dans les limites du domaine portuaire ou pour ses accès, et des services d’incendie, et en tant de besoin des services annexes ci-après situés en dehors des limites du domaine portuaire.